Lumière et Sons

L’idée de fusion entre Franc-maçonnerie et Musique, fait généralement songer à Mozart. Cependant, le divin compositeur de La Flûte enchantée fait trop souvent office d’arbre qui cache la forêt. L’histoire de la musique en France montre, en effet, qu’il y eut d’autres compositeurs maçons, et même des compositeurs qui, sans être maçons eux-mêmes, se sont inspirés du symbolisme maçonnique. L’objet de cet essai est de se pencher sur un aspect mal connu de la créativité musicale et donc de contribuer à mieux faire connaître cet aspect de la pratique de l’Art royal en France, qu’il s’agisse des hommes comme des œuvres, en particulier certains opéras oubliés.

Plus de détails


22,00 € TTC

978-2-236632-0602


L’idée de fusion entre Franc-maçonnerie et Musique, fait généralement songer à Mozart. Cependant, le divin compositeur de La Flûte enchantée fait trop souvent office d’arbre qui cache la forêt. L’histoire de la musique en France montre, en effet, qu’il y eut d’autres compositeurs maçons, et même des compositeurs qui, sans être maçons eux-mêmes, se sont inspirés du symbolisme maçonnique. L’objet de cet essai est de se pencher sur un aspect mal connu de la créativité musicale et donc de contribuer à mieux faire connaître cet aspect de la pratique de l’Art royal en France, qu’il s’agisse des hommes comme des œuvres, en particulier certains opéras oubliés. Et ce, tout en offrant, non seulement une réflexion sur les relations, plus étroites qu’on ne l’imagine, entre la Lumière, qui est unique, et les sons, qui sont multiples, mais encore en proposant un répertoire biographique des principaux musiciens maçons, français de naissance ou d’adoption.

Essayiste et critique littéraire, l’auteur a publié plus d’une vingtaine de livres, parmi lesquels un Guide des effigies de Paris (H), une biographie du conventionnel Bertrand Barère (Desjonquères), une autre du banquier de Louis XV, Jean-Joseph de Laborde, (Perrin), un double portrait du Régent et du cardinal Dubois, l’Art de l’Ambiguïté (Payot), une édition critique des Mémoires de Barras (Mercure de France), ainsi que plusieurs ouvrages d’histoire politique qui lui ont valu de recevoir le prix Claude Bertault de l’Académie des sciences morales et politiques et le prix Hugues Capet 2004. Parallèlement spécialiste de la Franc-maçonnerie écossaise et, à ce titre, collaborateur de la revue Points de vue initiatiques, où il est chargé de la chronique historique, il a été l’un des coauteurs, en 2015, de l’Histoire de la Grande Loge de France selon les archives (Volum Éditions).

 

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander