Pupille

Elles ne se sont pas assez parlé quand il en était encore temps. Elles ne se sont peut-être jamais dit qu’elles s’aimaient. Et maintenant la mère est morte. Et la fille, devenue mère à son tour, voudrait connaître mieux cette enfant de l’Assistance publique qui lui a donné le jour, et qui fut si discrète sur son passé.

Qui avait été là pour l’aimer dans les premiers mois de sa vie ? Pour encourager ses premiers sourires, apaiser ses pleurs, respirer sa tendre odeur de lait ? Ecrire ce livre, pour l’auteure, c’est prendre dans ses bras la petite fille abandonnée que fut sa mère. Est-ce là transmuer l’amour filial en amour maternel ? Il doit y avoir quelque chose de cette alchimie. Et la quête fut longue, du creuset de la mémoire aux lieux survivants, des incertitudes légitimes aux énigmes administratives, pour reconstituer le parcours de cette maman tant aimée. Lui redonner vie, pas à pas, fillette qui mangeait dans la gamelle des poules, écolière appliquée, jeune femme ardente, épouse… blessée.

Plus de détails


12,00 € TTC

978-2-36632-052-7


Elles ne se sont pas assez parlé quand il en était encore temps. Elles ne se sont peut-être jamais dit qu’elles s’aimaient. Et maintenant la mère est morte. Et la fille, devenue mère à son tour, voudrait connaître mieux cette enfant de l’Assistance publique qui lui a donné le jour, et qui fut si discrète sur son passé.

Qui avait été là pour l’aimer dans les premiers mois de sa vie ? Pour encourager ses premiers sourires, apaiser ses pleurs, respirer sa tendre odeur de lait ? Ecrire ce livre, pour l’auteure, c’est prendre dans ses bras la petite fille abandonnée que fut sa mère. Est-ce là transmuer l’amour filial en amour maternel ? Il doit y avoir quelque chose de cette alchimie. Et la quête fut longue, du creuset de la mémoire aux lieux survivants, des incertitudes légitimes aux énigmes administratives, pour reconstituer le parcours de cette maman tant aimée. Lui redonner vie, pas à pas, fillette qui mangeait dans la gamelle des poules, écolière appliquée, jeune femme ardente, épouse… blessée.

Alors les années se brouillent, le mystère s’épaissit, quand on aimerait tant recommencer le compte à rebours et comprendre enfin cette âme, avant qu’il soit trop tard pour la détourner de son ultime chemin.

 

Pascale Rousseau est ergothérapeute dans une institution accueillant des enfants atteints de déficience sensorielle, de troubles du langage et de la communication. Elle a travaillé dans des services de psychiatrie adultes et également auprès de personnes âgées touchées par la maladie d’Alzheimer. Elle vit en région parisienne mais apprécie de se ressourcer dans les montagnes ardéchoises ou au bord de la mer. « Pupille » est son premier roman.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander